11 mars 2020

Présent⋅e⋅s

David et Sabine

Décisions

Déplacer l’attribution du Marché Public DINUM de dtc vers l’Échappée Belle

Non

On voit pas trop la valeur que ça nous apporte par rapport au travail que ça demande

Déplacer l’attribution du Marché Public de la Gironde de dtc vers l’Échappée Belle

Ok

David gère le sujet

Acceptation d’un morceau de boni de liquidation de dtc

Ok

David gère le sujet

Comptabilité analytique individuelle

David et Sabine ont envie d’en faire une Mais ça ne sera pas une obligation pour les personnes suivantes

11 juin 2020

Présent.e.s

Maïtané, David et Sabine

Arrivée de Maïtané Lenoir

David Bruant et Sabine Safi proposent à Maïtané Lenoir de devenir membre de l’association l’Échappée Belle
Et Maïtané Lenoir accepte

Comment on rejoint l’Echappée Belle ?

A priori on ne rejoint pas l’Echappée Belle. Ça peut arriver que les membres actuel.le.s de l’EB proposent à quelqu’un de rejoindre la structure. C’est important pour nous de ne pas reproduire les structures de pouvoir et d’oppression de notre société, donc nous veillons à ce que les hommes blancs cishet ne soient pas majoritaires dans la structure.

CAE, SCOP ou asso ?

(Décidé quelques mois avant par David et Sabine mais pas documenté sur le moment) CAE ça a l’air plus relou que SCOP alors qu’en SCOP à priori on peut avoir ce qu’on veut en ayant tou.te.es le statut de gérant non salarié mais rémunéré. Mais on est théoriquement en attente d’une ultime réponse de l’avocat sur la SCOP. Du coup, on (David et Sabine) n’a pas envie d’attendre cette réponse pour passer sous un statut salarié ou assimilé, donc on choisit de créer une association au moins pour commencer, parce que c’est théoriquement facile, rapide et non coûteux à créer. On verra si on la transforme plus tard en SCOP ou si on reste sous le statut d’association.

1 septembre 2020

Présent.e.s

Maïtané, David, Sabine et Stéphane

Arrivée de Stéphane Langlois

David Bruant et Sabine Safi et Maïtané Lenoir proposent à Stéphane Langlois de devenir membre de l’association l’Échappée Belle
Et Stéphane Langlois accepte

Membres et salariat

La règle générale est que les membres de l’association sont ses salarié.e.s. Il peut arriver que des personnes qui ont seulement l’intention de devenir salarié.e.s sans l’être encore deviennent membres

29 septembre 2020

Présent.e.s

Maïtané, David, Sabine

On a envie de laisser de la place aux personnes qui subissent des oppressions systémiques. Le 1er septembre, on a écrit : “C’est important pour nous de ne pas reproduire les structures de pouvoir et d’oppression de notre société, donc nous veillons à ce que les hommes blancs cishet ne soient pas majoritaires dans la structure.” Cette phrase ne nous satisfait pas car on ne veut pas aborder les personnes par le prisme de l’oppression systémique. Mais en attendant de trouver mieux, on la garde.

1er février 2021

Julia rejoint l’Échappée Belle, via un contrat CAPE qu’on est en train de mettre en place.

6 avril 2021

Julia décide de quitter l’association et son contrat CAPE parce que c’était relou administrativement.

14 juillet 2021

Présent⋅e⋅s

David, Sabine et Maïtané

Décisions

Les nouvelleaux entrant·es

On se dit que pour faire rentrer une nouvelle personne :

  • Déjà on voit si ça colle entre nous et elle,
  • On peut parler du modèle de menaces,
  • On voit comment ça se passe coté sous, entre :
    • Combien la personne a besoin en revenus
    • Comment ces revenus vont être générés.

Par ex, ça peut être, tout ou partie :

  • via de la facturation,
  • via du chômage ou autres trucs de l’état,
  • via le pot commun de l’Échappée Belle…et dans ce cas on en discute ensemble car il faut qu’il y ai assez d’argent dans le pot commun

Comment on fait si quelqu’un ne répond pas ?

Pour l’instant, on contacte les membres de l’Échappée Belle par slack et mail.

Chacun·e peut préciser un moyen de communication de “dernier recours”, que chacun·e s’engage à consulter a minima. Ce moyen de communication pourra être utilisé par les autres membres de l’Échappée Belle afin d’informer la personne de prise de décisions importantes à venir, pour qu’iel puisse y participer si iel le souhaite :

  • Pour Sabine, par SMS sur son téléphone
  • Pour Maïtané, par SMS sur son téléphone
  • Pour David, sur davidbruant@protonmail.com

Si durant une absence prolongée et malgré les relances, dont au moins une sur le moyen de “dernier recours”, un membre et/ou salarié·e ne répond pas, les autres membres de l’Échappée Belle se prévoient la possibilité de :

  • lui oter son statut de membre, elle n’aura alors plus accès à la gouvernance de l’association ;
  • licencier la personne, pour abandon de poste.

La décision reste réversible, et sera discutable lorsque la communication sera rétablie.

Le pot commun

L’ensemble des membres de l’Échappée Belle portent une attention à alimenter le pot commun afin qu’il ne soit jamais en négatif. Les dépenses du pot commun doivent être décidées collectivement, comme un coffre qui ne s’ouvrirai que lorsque chaque membre y mettrait sa clef.

4 coffres, 3 à 1 serrure nommés David, Sabine, Maïtané, et le 4e a 3 serrures

Actuellement, dans le pot commun est prélevé :

  • L’assurance(~150 €/an)
  • La banque (~200 €/an)
  • L’expert comptable (~4000 €/an)
  • L’impôt sur les sociétés (parce qu’on n’a pas trouvé de manière juste de l’imputer individuellement) ( https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23575 )